J’ai baisé une femme qui était sous l’effet de la cocaïne

On l’entend souvent à la télé, la drogue c’est mal. J’en rigole encore tellement c’était fou. C’est un nouveau couple de clients qui m’appelle pour une prestation érotique dans un quartier chic de Paris. Je vais au lieu du rendez-vous le soir même et je rencontre un couple, d’environ 40/50 ans, habitant dans un appartement tout aussi immense que luxueux. À mon arrivée, ils m’accueillent en me proposant une coupe de Champagne que je décline car l’alcool n’est jamais bon pour la performance.

Le couple me montre la direction de leur chambre pour que j’y prépare mes affaires tandis que la femme part dans la cuisine se servir sa coupe. Durant l’absence de cette dernière, l’homme s’approche de moi et me dit à voix basse « Écoute, j’ai un petit souci. Là ça fait plusieurs jours que ma femme et moi on a pris de la cocaïne et on a baisé, baisé, baisé, baisé pendant plusieurs jours sans dormir. Cela fait 2 nuits qu’on n’a pas dormi, on fait que baiser. Si je t’ai appelé ce soir, c’est pour que tu prennes le relais, parce que ma femme est super excitée et elle ne s’arrête pas.« 

Bon, je suis un peu surpris de l’introduction sur la coke, mais n’ayant pas à faire de commentaire sur leur vie privée, je souris et réponds à notre marathonien du sexe que je suis opérationnel et que je pourrai gérer à sa place sans souci. Son épouse revient dans la chambre, consomme sa coupe de Champagne, puis j’entame les hostilités avec elle sur le lit sous les yeux de son mari nous regardant depuis son fauteuil.

TROP DE COCAÏNE TUE LE SEXE

Je déshabille donc la femme, je la chauffe un peu, j’observe ses réactions, et puis je lance mes techniques secrètes de doigtage aux effets ravageurs. Sauf que surprise, je ne vois aucune réaction. Je change alors de technique et d’angle, et toujours rien. Toutes les femmes à qui je fais ces techniques ressentent des sensations phénoménales à tel point qu’il faudrait insonoriser la pièce tellement elles crient, mais elle ne ressent strictement rien ! Je fais tout de suite le lien entre son absence de sensation et sa consommation de cocaïne, et me dis que cela va être compliqué de continuer la séance si elle ne réagit pas à mes meilleures techniques. Je cherche une solution d’urgence pour retourner la situation à mon avantage, mais rien n’y fait. Quoique je fasse, elle ne ressent rien.

C’est alors qu’au bout de 20 interminables minutes, l’épouse engage une longue conversation avec son mari pendant que je la doigte, comme si je n’existais plus. Et ils se racontent la fois où ils ont reçu un couple d’amis à diner. Ils conversent d’un sujet qui n’a aucun rapport avec notre soirée et à travers moi comme si j’étais totalement invisible. C’était complétement surréaliste. Le temps me paraît très long et je me demande comment je vais tenir encore 40 minutes.

LE GIGANTESQUE VIBROMASSEUR FAIT SON ENTRÉE

Puis tout à coup, elle réalise à nouveau que je suis présent et s’adresse à moi pour me demander si je connais le Magic Wand. Je lui réponds que non et elle me répond choquée « Vous ne le connaissez pas ? Chéri, il ne connait pas le Magic Wand !!! ». S’en est suivi un long monologue sur toutes les qualités de ce vibromasseur. Elle parle vite et ne s’arrête pas une seconde. Puis elle me dit « Attendez, je vais le chercher et vous le montrer. Je peux avoir 30 orgasmes en 1h avec ça ». Elle repart toute nue dans son appartement et revient quelques secondes après avec un vibromasseur d’environ 30 cm de long. Le truc c’est une machine de guerre.

Assise sur le lit jambes écartées, la cliente me fait une démonstration complète en se faisant vibrer la chatte et en me récitant par cœur le manuel d’utilisation. « Alors voilà le Magic Wang a tant de vitesses, tant de vibrations par minute, il sert à faire ça, a été créé par untel, etc, etc ». On dirait qu’elle essaye de me vendre le produit.

SEX & FURIOUS : LA FAMILLE C’EST IMPORTANT

Tout à coup, elle interrompt son monologue commercial sur son sextoy et se tourne en direction de la table de nuit à côté du lit. Tout en se faisant vibrer la chatte avec son énorme vibromasseur, elle saisit de son autre main un cadre photo sur lequel figure ses 3 jeunes filles dont la plus jeune paraît avoir 17 ans et la plus âgée 23 ans. Puis elle me fait la présentation de ses filles, leurs prénoms, ce qu’elles font dans la vie, etc. Elle me parle de ses filles pendant qu’elle se fait vibrer la chatte. Pour moi, c’est un truc de fou. Mais le pire est à venir.

Elle me dit « Peut-être qu’un jour je parlerai de vous à mes filles, et que je ferais appel vos services pour elles ». Mais c’est quoi cette psychopathe ?!!! Elle est prête à me contracter pour que je baise ses filles ! Là je me rends compte de toute la démesure de la cocaïne.

OPÉRATION ÉVASION

La séance devient hors de contrôle alors je décide d’arrêter celle-ci en utilisant un stratagème qui paraît naturel et qui ne créera pas de conflit avec un couple psychologiquement instable. Je coupe mon excitation et arrête de bander. Et là je dis, « Ah bah j’ai eu une panne. Ah mince… ça ne repart pas ». Je fais semblant 2 minutes de tenter de faire repartir l’érection et confirme que cela ne repart pas. Je fais alors preuve d’empathie face à la déception que le couple peut avoir, et l’informe que c’est malheureusement terminé pour moi ce soir.

Visiblement très déçus de ma performance, ils me reproposent par politesse un petit verre d’alcool avant mon départ mais que je décline. Je reprends ensuite mes affaires, récupère le paiement de la séance, et quitte enfin cet appartement de fous.

Elle fête la mort de son père en baisant avec un Escort Boy

Elle fête la mort de son père en baisant avec un Escort Boy

Êtes-vous prêt pour une nouvelle histoire pleine d’humanisme et de compassion ? J’ai une cliente qui m’appelle, m’explique qu’elle va venir de l’étranger jusqu’à Paris pour descendre dans un grand hôtel de luxe, et qu’elle souhaite faire appel à mes services d’Escort Boy pour…

La touriste américaine : alcool, fist & sextape

La touriste américaine : alcool, fist & sextape

Découvrez l’histoire de cette touriste américaine qui a fait appel à mes services d’Escort Boy pour oublier un terrible chagrin amoureux en se défoulant avec du sexe très hard. Je vais donc vous raconter comment j’ai résolu en profondeur son problème.

Histoire d’un Gigolo : sexe, Champagne & cocaïne

Histoire d’un Gigolo : sexe, Champagne & cocaïne

C‘est l’histoire d’une cliente, qui après des ébats très mouvementés avec moi, se confie sur son métier de Commerciale très particulière pour le compte d’une très grande marque de Champagne. Bienvenue dans le secteur des spiritueux où fines bulles et sexe se côtoient.