Le masseur érotique, une esclave sexuelle et son mari

Certaines personnes souhaitent sortir de l’esclavage tandis que d’autres fantasment d’y retourner. Voici la fois où j’ai été contacté en tant que Masseur Érotique auprès d’un couple de clients aux goûts très particuliers et portés sur la soumission sexuelle. Cette incroyable séance m’a réservé bien des surprises.

RENCONTRE AVEC LE COUPLE LIBERTIN

J’ai rendez-vous à Paris dans un hôtel pour voir un couple à qui je dois faire seulement un massage érotique à la femme. Je rencontre le mari à la réception de l’hôtel et tâte le terrain en posant des questions pour savoir si sa femme est au courant du motif de ma venue, si elle est stressée, excitée, etc. Il me répond qu’il faut que ce soit très soft et insiste sur le fait que je dois y aller vraiment tout doucement. Étant donné son insistance sur la douceur, j’en déduis que son épouse est probablement débutante dans le libertinage et donc timide.

Néanmoins, le monsieur m’informe ensuite dans la conversation que sa femme porte un plug anal, ce qui me surprend car cela ne correspond pas au profil des clientes timides que j’ai pu rencontrer. Ses informations qui me semblent contradictoires ne me permettant pas trop d’établir un profil de sa femme. J’en conclus que si elle me reçoit avec un gode dans le cul, c’est qu’elle ne devrait pas être trop timide. Donc même si la séance est trop sensuelle et légère à mon goût, il est possible qu’elle soit quand même intéressante.

PLUG ANAL & COLLIER D’ESCLAVE

Après le briefing du mari, nous nous dirigeons vers la chambre dans laquelle nous entrons. C’est alors que je vois sa femme toute nue, allongée sur le dos, avec un masque sur les yeux. Je lui dis bonjour, me présente, mais elle ne me répond pas et ne montre aucune réaction. J’ai l’impression qu’elle me snobe et n’apprécie pas trop ce manque de politesse. Je pressens que je risque d’avoir une cliente compliquée et capricieuse.

Je passe l’impolitesse, prépare mes affaires dans la chambre, puis informe au couple que tout est prêt et que la séance peut commencer. Je m’adresse ensuite à la femme sur le lit et lui demande de se retourner sur le ventre. Elle se retourne mais ne s’allonge pas entièrement. Elle s’allonge en prenant appui sur ses avant-bras comme pour une position de gainage pour travailler les abdos. Je trouve ça bizarre et ne comprends pas pourquoi. Je débute quand même la séance, m’installe sur ses fesses dont j’ai pu apercevoir rapidement son petit plug anal, me penche sur elle pour étaler l’huile, et lui masse le dos. En remontant au niveau de ses épaules, je décide de prendre ses cheveux longs pour dégager sa nuque. Et à ce moment-là, mes mains touchent quelque chose d’étrange. Je dégage ses cheveux et là je suis choqué. Je découvre un large et épais collier en métal autour de son cou avec un anneau pour y accrocher une chaîne ou une corde. Je comprends alors que j’ai affaire à une femme dans un rôle d’esclave sexuelle et qu’elle n’arrive pas à s’allonger car son collier lui est inconfortable dans cette position.

UNE SOUMISE SEXUELLE INCOMPRÉHENSIBLE

Vincent Body Expert femme plug anal

Surpris de découvrir cet accessoire si imposant et indiquant un goût prononcé pour la soumission/domination, je me dis que cette soumise sexuelle silencieuse en face de moi, avec les yeux bandés et son plug anal dans les fesses, semble aimer du sexe très hard.

C’est alors qu’une nouvelle surprise m’attend. J’entends enfin sa voix, et celle-ci me demande toute tremblotante de ne pas la toucher avec mon torse car ça la gêne, et que je ne peux la toucher qu’avec mes mains. Et là je me dis, qu’est-ce que c’est que ce bordel ?! Donc deux remarques me viennent immédiatement à l’esprit. La première c’est pourquoi est-elle dans cet état ? Et la seconde est pourquoi a-t-elle accepté une prestation érotique si elle ne veut rien d’érotique ?

Bien entendu, je prends en compte la demande de la cliente et ne la touche plus qu’avec les mains. Mais même comme cela, elle paraît incroyablement stressée. Donc je m’adapte et réduis l’intensité de la prestation en passant d’un massage normalement torride à un massage à peine sensuel. Seulement, j’ai beau réduire l’intensité, la femme semble toujours aussi stressée en croisant et serrant ses jambes à fond, et en tremblant comme une feuille. C’est la première fois que je vois ça de toute ma carrière d’Escort Boy et de Masseur Érotique.

Devant tous ces signaux de stress et non de plaisir, je m’adapte une seconde fois pour passer d’un massage sensuel et ultra léger à un massage musculaire purement relaxant. Ce changement de programme permet de ne pas interrompre la séance et de récupérer mon argent à la fin de celle-ci. Je termine comme ça, ne demande à personne s’ils ont apprécié ou non, et repars froidement.

ANALYSE DE LA SITUATION

Il y a deux explications possibles au comportement de la cliente. La première explication est qu’elle joue à fond son rôle de femme esclave sexuelle et attend que je la force à aller plus loin dans son jeu de domination et de soumission. J’ai déjà vu ce cas de figure mais habituellement on en discute toujours avant pour que les choses soient bien claires. La seconde explication est qu’elle se soumet et obéit à son mari en faisant des trucs dont elle n’a absolument pas envie.
Dans les deux cas, étant donné qu’elle ne s’exprimait absolument pas sur ses véritables intentions, il était impossible pour moi de savoir ce qui était simulé ou non. J’ai alors joué la carte de la prudence en changeant mon massage érotique par un massage relaxant.

Histoire d’un Gigolo : sexe, Champagne & cocaïne

Histoire d’un Gigolo : sexe, Champagne & cocaïne

C‘est l’histoire d’une cliente, qui après des ébats très mouvementés avec moi, se confie sur son métier de Commerciale très particulière pour le compte d’une très grande marque de Champagne. Bienvenue dans le secteur des spiritueux où fines bulles et sexe se côtoient.

Plan à trois : je baise et démasque une fausse lesbienne

Plan à trois : je baise et démasque une fausse lesbienne

Voici l’histoire d’un nouveau client qui organise un plan à trois avec sa conjointe, et fait appel à mes services Escort Boy pour que l’on soit 2 à prendre sa femme. Mais durant la séance, je découvre que la jeune femme ment sur sa véritable identité et qu’elle est…