Les mauvais conseils sexo des magazines féminins

Pour trouver des solutions à leurs problèmes sexuels, ou devenir plus performantes, beaucoup de femmes vont consulter la partie sexo des magazines féminins. Mais que valent réellement ces conseils ? Sexe Élite vous décrypte ces infos.

LES 100 POSITIONS DU KAMASUTRA

Bon, sans dévoiler publiquement tous les secrets de ma formation, se focaliser sur les positions ne sert à rien pour que les femmes aient des orgasmes car ce sont uniquement les angles de pénétration qui comptent. Mais bon, ce ne sont pas de simples journalistes qui peuvent savoir ça. Et comme d’habitude, dès que des articles sont rédigés au sujet du Kamasutra, le thème se focalise toujours sur l’aspect visuel des positions, leur esthétisme, et leur exotisme, sans aucunes explications concrètes sur le lien entre chaque position et l’orgasme.

Bref, se focaliser sur l’esthétique des positions pour qu’une femme ait un orgasme, c’est comme vouloir gagner une course de voitures en choisissant sa voiture en fonction de son design et de sa beauté et non du moteur. Autrement dit, vous n’êtes pas prête ni de gagner une course, ni d’avoir un orgasme.

Les articles sur le Kamasutra sont juste là pour faire un peu de buzz dans un magazine car c’est un sujet coquin qui attire facilement l’attention des lectrices, et l’absence d’explications techniques se compense aisément par quelques photos aguicheuses. Voilà malheureusement le résultat du travail journalistique actuellement. Au final, les femmes et les hommes ne trouveront jamais rien d’utile dans les articles concernant le Kamasutra.

Parlons également de leurs illustrations. Qu’est-ce que c’est que ces dessins pour gamins de 10 ans ?!! Pourquoi ces hommes et ces femmes rougissent quand ils baisent ?!! Et pourquoi ils ferment les yeux et n’osent pas se regarder ?!! C’est quoi ces illustrations de baltringues ?!! Bon, vu le niveau de l’article, on ne pouvait pas s’attendre à mieux de ce côté là non plus.

Source : Au féminin – 100 positions pour être la reine du Kamasutra

BOOSTER SA LIBIDO

Booster sa libido grâce au vélo

Voici un autre article, avec un titre purement pute à clique, qui explique que des scientifiques ont fait un lien entre la pratique du vélo chez les femmes et la montée de leur libido. Sans être scientifique BAC+5, toute activité provoquant une friction ou des vibrations au niveau de la chatte peut provoquer une stimulation sexuelle chez les femmes. Ils arrivent même que certaines femmes aient des orgasmes pendant leurs séances de sport.

Bref, cette spécialiste sexo fait la promotion de l’augmentation de la libido des femmes par la pratique du sport, et plus précisément en utilisant leur vélo comme un sextoy.

Voici un autre article, avec un titre purement pute à clique, qui explique que des scientifiques ont fait un lien entre la pratique du vélo chez les femmes et la montée de leur libido. Sans être scientifique BAC+5, toute activité provoquant une friction ou des vibrations au niveau de la chatte peut provoquer une stimulation sexuelle chez les femmes. Ils arrivent même que certaines femmes aient des orgasmes pendant leurs séances de sport.

Bref, cette spécialiste sexo fait la promotion de l’augmentation de la libido des femmes par la pratique du sport, et plus précisément en utilisant leur vélo comme un sextoy.

Bon je vous le dis tout de suite, la libido qui aura augmenté par une stimulation durant une activité sportive chez la femme redescendra aussitôt une fois la séance de sport terminée. Par conséquent, une femme ne pourra plus utiliser cette source d’excitation quand elle devra baiser avec un homme.

Pour les femmes qui veulent augmenter leur libido, retenez ceci. Toute aide extérieure ne vous sera d’aucune utilité. Ce n’est pas le sport, le Kamasutra, les sextoys, les aliments aphrodisiaques, des gadgets ou autres qui vont vous exciter au moment de baiser. Ce qui va démarrer ou intensifier votre libido, ce sont les compétences respectives de vous-même et de votre partenaire à vous exciter l’un l’autre, et non des accessoires extérieurs. Vous voulez augmenter votre libido ? Améliorez respectivement vos compétences, vos techniques, et votre capacité à surprendre.

Sources :
Au féminin : Booster sa libido grâce au vélo
Biba : Pour avoir une meilleure vie sexuelle, faites du vélo !

Relancer sa libido avec des produits naturels

Pour résumer, ces articles expliquent aux femmes que pour retrouver leur libido, il leurs faut soit du jus de citron tiède, soit des infusions de plantes, ou alors du curcuma, du gingembre, des cures et massages, etc. Alors le thé, les infusions, les verveines, le café, le chocolat ou tout autre aliment n’a jamais augmenté la libido ni d’une femme, ni d’un homme. C’est juste un argument commercial pour faire vendre des produits en vous faisant miroiter vos propres désirs. Les produits naturels sont bons pour le corps mais ne vont pas augmenter votre envie de sexe. Comme je l’ai indiqué dans le paragraphe précédent, pour augmenter la libido, c’est une histoire de compétences entre vous-même et votre partenaire à vous exciter mutuellement.

Quant aux hommes, le magazine leurs conseille une huile vasodilatatrice contre leurs problèmes d’érections. Je traduis, il leurs conseille d’utiliser un stimulant, dont l’action sera éphémère, et qui ne résoudra pas l’origine de leur problème d’érection. Hé bien moi je propose l’inverse. Je propose des méthodes sans aucuns produits, qui rétablissent l’érection, et qui les rendent encore plus puissantes.
Pour résoudre des problèmes d’érection, il ne faut pas ajouter des aliments, des huiles, des produits, ou accessoires. Il faut éliminer les facteurs qui interfèrent avec une bonne érection, c’est ça le véritable secret. Pour les hommes que ça intéresse, je vous invite à découvrir mes méthodes pour renforcer l’érection.

Sources :
Fémina : Relancer sa libido avec des produits naturels
Madame Lefigaro : Cinq aphrodisiaques naturels à tester d’urgence

LA PIQURE POUR AVOIR DE MEILLEURS ORGASMES

Au féminin : Des chirurgiens australiens proposent un traitement révolutionnaire, le “O-boost”, qui prétend améliorer considérablement l’orgasme féminin en augmentant la lubrification, la stimulation du clitoris et la libido, en une seule injection pour la modique somme de 2000 dollars.

Le magazine pousse les femmes qui veulent de meilleures sensations à consommer par le biais d’une piqure, plutôt que de rechercher l’origine du problème qui se corrige la plupart du temps très facilement en améliorant les connaissances de leur corps, ou les compétences orgasmiques de leur partenaire.

Quant à la suite de l’article, il mentionne que cette injection est également prévue pour des pathologies féminines telles que l’incontinence urinaire ou le manque de contrôle de la vessie. Alors c’est pratique pour certaines femmes car elles peuvent régler ce problème rapidement, mais ce problème n’est la conséquence que d’un autre problème et que les chirurgiens ne peuvent soigner, et c’est la mauvaise hygiène de vie.
Le corps est conçu pour fonctionner correctement et se réparer de lui-même. Donc lorsque celui-ci rencontre un dysfonctionnement chronique quel qu’il soit, cela signifie qu’à un moment de votre vie, vous avez consommez trop de produits contenant des perturbateurs endocriniens. Alors vous aurez beau prendre tous les traitements du monde, tant que vous n’assainirez pas votre hygiène de vie en éliminant de votre consommation les produits alimentaires, cosmétiques, hygiéniques comportant des perturbateurs endocriniens, vous serez toujours susceptible de voir apparaitre de nouvelles pathologiques et toutes diversifiées. Vous voulez retrouver la santé ou la renforcer ? Éliminez toute consommation de produits industriels pour désintoxiquer votre corps. Les résultats sont plus lents, mais plus puissants.

Source : Au féminin – O-boost, le traitement pour que les femmes aient de meilleurs orgasmes

L’ASMR : L’ORGASME CÉRÉBRAL

Wikipédia : L’ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response) est une sensation distincte, agréable et non sexuelle de picotements ou frissons au niveau du crâne, du cuir chevelu ou des zones périphériques du corps, en réponse à un stimulus visuel, auditif, olfactif ou cognitif.

En gros, des femmes font des vidéos YouTube en faisant des bruits apaisants devant leur micro en froissant délicatement du papier, en brossant doucement un vêtement, etc. Là vous avez eu la version officielle. Passons à la version officieuse.

Wikipédia : L’ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response) est une sensation distincte, agréable et non sexuelle de picotements ou frissons au niveau du crâne, du cuir chevelu ou des zones périphériques du corps, en réponse à un stimulus visuel, auditif, olfactif ou cognitif.

En gros, des femmes font des vidéos YouTube en faisant des bruits apaisants devant leur micro en froissant délicatement du papier, en brossant doucement un vêtement, etc. Là vous avez eu la version officielle. Passons à la version officieuse.

Les stars de l’ASMR sur YouTube ne sont que des femmes jeunes et jolies, en quête de notoriété facile, et dont le nombre d’abonnés en chien ne dépend que de la beauté, de la profondeur du décolleté de ces YouTubeuses, et de l’érotisme qu’elles mettent dans leur voix. Bref, l’ASMR est juste un business où des vidéos pseudos érotiques sous couvert de relaxation rapportent de l’argent à des femmes, grâce au système de monétisation YouTube lié au nombre de vues par vidéo. YouTube ayant fait le même constat concernant leurs vidéos, la compagnie a même entrepris une action de démonétisation de certaines YouTubeuses ASMR jugées trop sexuelles. Mais bizarrement, Santé Magazine a omis de mentionner toutes ces informations.

Par ailleurs, l’ASMR relaxant ne procure pas un orgasme au sens propre mais un simple plaisir au niveau cérébral. Bien que le titre de l’article fasse allusion à l’orgasme, le contenu ne parle jamais d’orgasme mais de relaxation. Donc encore un titre purement pute à clique décalé de son contenu avec un article sexo sans sexe.

Sources : Santé Magazine : Tout savoir sur l’orgasme cérébral

QUAND LE SEXE FAIT MAIGRIR

Voici un thème purement girly qui associe sexe et régime. Cet article, où l’auteur a bien fait de rester anonyme, explique que les femmes peuvent brûler des calories durant leurs ébats et par conséquent perdre de la graisse et affiner leur silhouette. Bon, je vous le dis tout de suite, c’est totalement faux.

Je vais vous parler de mon cas précis qui passe mon temps à baiser chaque jour à raison de plusieurs heures. La baise me fait brûler des calories c’est vrai, mais très peu. Et cela n’a jamais eu pour résultat de me faire perdre de la masse graisseuse, de m’affiner, de tonifier mes muscles ou autres. Ce qui a toujours eu des résultats sur mon corps c’est le sport, mais jamais la baise.

Par ailleurs, les actrices porno ne sont pas minces car elles baisent régulièrement. Les actrices porno professionnelles sont minces car elles passent leur temps en salle de fitness et qu’elles contrôlent leur alimentation. Mais leur minceur n’a aucun lien avec leur fréquence de baise. Donc même si vous mettez toute votre énergie dans votre séance de baise, vous n’arriverez même pas au stade de l’effort minimum d’une séance de sport. Donc ne comptez pas sur le sexe pour avoir un résultat d’amincissement visible sur votre corps. Là ça frise la blague.

Sources :
Santé Magazine : Sexe, les meilleures positions pour brûler des calories
Santé Magazine : Comment perdre du poids en faisant l’amour

LES SEXTOYS

7 sextoys pour relancer sa vie intime

Voici un article faisant croire qu’il donne des informations aux femmes pour éveiller leur sexualité, mais qui au final n’est qu’un prétexte pour présenter des sextoys à vendre. La vielle arnaque pour appâter des lectrices.

Bon, si on dépasse l’aspect commercial, la masturbation solitaire via des sextoys peut-elle relancer la sexualité d’une femme ? Je vais répondre à cette question par une autre question. En se branlant, les hommes relancent-ils leur sexualité ? Bien évidemment que non. Une personne peut prendre du plaisir toute seule, mais la masturbation n’a jamais été une source d’épanouissement.

Au contraire, la masturbation répond à une fréquence de rapports insuffisants ou parfois à une frustration qui est de ne pas avoir de partenaire avec lequel partager un plaisir sexuel. Une bite en plastique ou robotisée répond à une problématique des femmes mais pas à leur épanouissement. L’épanouissement sexuel ne se fait qu’à deux, entre un homme et une femme, et donc sans aucune utilité de sextoys.

Source : Santé Magazine – Sept sextoys pour relancer sa vie intime

Les sextoys pour pimenter vos ébats

Ensuite, la spécialiste du sexe Appoline HENRY de chez Femme Actuelle conseille aux femmes d’utiliser des sextoys avec leur partenaire pour pimenter leur vie sexuelle. Traduction du message : pour les personnes qui ne savent pas être performants et procurer le maximum de plaisir, utilisez des accessoires. Bon, ma philosophie est toute autre. Oubliez les sextoys, et apprenez de par vous-même à procurer les meilleures sensations et orgasmes à votre partenaire. Les sextoys sont des ennemis du couple car ils maintiennent les hommes et les femmes dans un faible niveau de performance et les empêchent de progresser. Vous voulez pimenter vos ébats ? Encore une fois, les femmes devront peaufiner leurs techniques de fellation, de masturbation, maitriser les angles de pénétrations, maitriser les différents rythmes, savoir surprendre et séduire, etc. Tout ce que j’explique au final dans mon bouquin.

Source : Femme Actuelle – Sextoys, menottes… 15 accessoires sexy pour pimenter vos ébats

L’ÉMERGENCE D’UN 3ÈME SEXE

Cette fois-ci, on passe à l’idéologie pro LGBT (Lesbien Gay Bi Transsexuel). L’article de Fémina vous explique qu’il existe un autre genre que l’homme et la femme, et qui est celui du 3ème genre mi-homme mi-femme.

Pour étayer ses propos, le magazine va donner l’exemple d’une athlète Caster Semenya où même un aveugle verrait qu’elle est dopée. Bien entendu, comme il y a eu suspicion de dopage, celle-ci a passé des contrôles qui se sont révélés négatifs, mais relevant tout de même un taux de testostérone anormalement élevé. La Fédération a donc conseillé à cette athlète de faire baisser son niveau de testostérone, mais cette dernière refusa en prétextant que son taux était naturel.

D’un point de vue stratégique, cela lui permettait surtout de garder un avantage de performance sur les autres athlètes féminines au taux de testostérones inférieur. Mais bon, cela a suffi à la communauté LGBT pour prouver l’existence d’un 3ème genre.

Cette fois-ci, on passe à l’idéologie pro LGBT (Lesbien Gay Bi Transsexuel). L’article de Fémina vous explique qu’il existe un autre genre que l’homme et la femme, et qui est celui du 3ème genre mi-homme mi-femme.

Pour étayer ses propos, le magazine va donner l’exemple d’une athlète Caster Semenya où même un aveugle verrait qu’elle est dopée. Bien entendu, comme il y a eu suspicion de dopage, celle-ci a passé des contrôles qui se sont révélés négatifs, mais relevant tout de même un taux de testostérone anormalement élevé. La Fédération a donc conseillé à cette athlète de faire baisser son niveau de testostérone, mais cette dernière refusa en prétextant que son taux était naturel.

D’un point de vue stratégique, cela lui permettait surtout de garder un avantage de performance sur les autres athlètes féminines au taux de testostérones inférieur. Mais bon, cela a suffi à la communauté LGBT pour prouver l’existence d’un 3ème genre.

Toutefois, les contrôles anti-dopage ne sont pas dupes. Un test négatif à un dopage ne signifie pas absence de dopage. Toute la qualité de la dissimulation réside dans la qualité de l’équipe médicale, qui accompagne l’athlète, à préparer des produits dopants indétectables aux tests actuels. C’est pour ça que les fédérations sportives gardent des prélèvements sanguins et d’ADN pour refaire des tests des années plus tard avec les nouvelles méthodes de détection, et qu’elles constatent régulièrement que tel médaillé contrôlé négatif au dopage était en fait positif au dopage. Bref, le seul genre auquel appartient cette athlète est uniquement à celui du dopage. Mais attention, la propagande LGBT du magazine affirmera que les personnes qui ne sont pas d’accord sont en retard dans l’évolution de la société.

Autre point, leur article considère les hermaphrodites comme un 3ème sexe et indique que l’hermaphrodisme est la conséquence d’un trouble du développement. Peut-on considérer qu’un développement incomplet des organes féminins ou masculins soit un 3ème sexe ? Les hommes aux micros pénis seraient-il un 4ème genre car leur sexe ne s’est pas non plus développé correctement ? Les troubles du développement physique responsables de l’hermaphrodisme sont-ils un nouveau genre ou une malformation liée aux produits industriels contenant des perturbateurs endocriniens ? Toutes les nouvelles malformations seront-elles reconnues comme nouveaux genres ? Le genre des Siamois, des trisomiques, ou des unijambistes ? Mettre le genre sur toutes les choses inexpliquées empêche de chercher et de trouver des réelles causes plus scientifiques telles que le lien entre les malformations physiques et l’exposition du corps à des agents chimiques ou des carences nutritives.

Source : Fémina – Bientôt un troisième sexe ?

LES DÉGUISEMENTS SEXY

Voici un autre article qui conseille les femmes d’oser le déguisement érotique pour réveiller la flamme sous la couette. Des idées de tenues leurs sont proposées telles que : l’infirmière sexy, la secrétaire coquine, la maîtresse dominatrice, la lapine, la chatte siamoise, etc. Traduction du message : déguisez-vous comme des gogoles et cela va exciter votre mec. Ridicule. Comme si un mec sain d’esprit avait envie de baiser une femme déguisée en lapin.

Comme ces faux spécialistes du sexe ne connaissent pas les techniques ou les procédés pour exciter une personne, elles se rabattent sur des éléments extérieurs pour procurer une excitation. Voilà l’erreur de débutant. Je vais donc me répéter encore une fois, mais l’excitation ne doit provenir que de vous-même et non d’accessoires. Alors développez vos compétences.

Source : Femme Actuelle – 15 déguisements sexy pour faire grimper la température

L’IMPOSTURE DES MAGAZINES FÉMININS

Je pourrais vous citer encore une multitude d’articles stupides sur le sexe écrits et publiés par des Magazines Féminins, mais je pense que je vous en ai montrés assez pour vous faire prendre conscience de leur inefficacité, et de leur contre productivité.

D’ailleurs, ce ne sont pas des Magazines Féminins, mais des médias tenus pas des lobbies économiques et politiques dont les seuls objectifs sont de faire de l’argent et de manipuler l’opinion publique.
Pour cela, ces Magazines commandent à leurs rédactrices :
– des articles aux titres racoleurs pour générer de l’argent grâce à la création de faux buzz qui boostent les ventes.
– des articles faisant la promotion de produits ou de services qui génèrent des revenus publicitaires payés par les annonceurs. Les articles aidant les femmes à s’améliorer elles-mêmes sont prohibés car ils détruiraient toute l’économie qui s’est construite autour du sexe.
– des articles faisant l’éloge de l’homosexualité pour tenter de fédérer l’opinion du publique à la cause LGBT.

Quant aux rédactrices qui ont des opinions divergentes, elles sont toutes simplement exclues des grands médias. Maintenant, vous avez une réelle connaissance des Magazines Féminins qui ne donnent que de faux conseils aux femmes, et dont les rédactrices ne sont pas plus spécialistes du sexe que la boulangère du quartier.

CONCLUSION

Dernière chose, pour les femmes qui cherchent des méthodes pour réveiller leur libido, développer leurs compétences de femme fatale, ou améliorer leurs techniques de baise, suivez une vraie formation sur le sexe avec l’Instructeur le plus performant. J’y explique tout ce qu’il faut savoir pour que ce soit seulement vous et votre partenaire qui soyez à l’origine de l’épanouissement sexuel de votre couple.