Cette américaine ivre au fantasme très particulier

J‘ai rendez-vous un soir pour baiser une nouvelle cliente, une jolie américaine immigrée en France. Toutefois cette cliente se présente totalement éméchée et a la particularité d’aimer un jeu sexuel très… spécial. L’ambiance va être chaude, alors préparez votre bouteille d’eau car vous allez avoir besoin de vous hydrater. Voici la rencontre de l’Escort Boy et de sa cliente américaine.

UNE FEMME QUI SEMBLE EN DANGER

Une nouvelle cliente me contacte par SMS un après-midi et me demande si je suis disponible pour passer le soir pour la baiser. Je confirme ma disponibilité par écrit, puis je me déplace à l’adresse indiquée le soir sur Paris. J’envoie un SMS pour dire à la cliente que je suis arrivé en bas de son immeuble et celle-ci descend pour venir m’accueillir.

C’est alors que je vois, à travers la porte vitrée de son hall d’immeuble, une jolie femme d’environ 35 ans se diriger vers moi en titubant, tenant à peine debout et se tenant contre le mur pour ne pas perdre l’équilibre. Sans savoir si c’est ma cliente ou une femme qui passe, je me dis que cette personne a un important problème, qu’elle est soit droguée, soit ivre, et qu’elle va s’écrouler dans le couloir. J’imagine déjà appeler le SAMU et espère par la même occasion que ce n’est pas ma cliente. C’est alors que la jeune femme complètement défoncée et qui peine à marcher ouvre la porte et se présente à moi. Aïe, c’est malheureusement ma cliente.

UNE JOLIE CLIENTE MAIS TOTALEMENT ALCOOLISÉE

Femme ivre sexe escort boy

Cette nouvelle cliente se présente à moi avec un accent américain et je sens immédiatement une forte odeur d’alcool émaner de sa bouche. J’ai donc la réponse sur l’origine de son état. Très embêté par son état, je suis persuadé qu’elle va s’écrouler dans les minutes qui suivent. Nous nous présentons, puis elle s’accroche à mon bras, me dit qu’elle n’a pas d’argent sur elle, et me demande de l’accompagner au distributeur automatique à quelques mètres de chez elle.

Je discute alors gentiment avec elle, lui dit qu’elle n’a pas l’air très bien, et lui demande comment elle se sent. Elle me répond qu’elle a bu quelques verres, qu’elle va bien, puis me demande pour la seconde fois mon prénom qu’elle a oublié. Au cours de notre promenade nocturne, elle me demande également plusieurs fois mon âge. Je constate alors que sa mémoire est altérée et procède à un test en changeant mon âge à deux reprises. Cependant, elle ne détecte aucune incohérence dans mes réponses.

Arrivés au distributeur de billets, elle retire son argent et nous faisons demi-tour en direction de son domicile. Durant la conversation, je tente de la faire changer d’avis et insiste pour reporter le rendez-vous à une prochaine fois où elle sera plus en forme. Mais même ivre et avec une mémoire altérée, ma cliente est plus que déterminée à baiser ce soir et ne veut absolument pas reporter le rendez-vous. Bientôt arrivé chez elle, cette jeune femme américaine me dit à plusieurs reprises qu’elle aime beaucoup mes yeux bleus, qu’ils sont magnifiques, et qu’elle me trouve très beau. Je souris intérieurement en écoutant son ivresse flatter la beauté d’un homme de manière disproportionnée.

UN FANTASME SEXUEL PARTICULIER

Nous arrivons enfin à son domicile et nous baisons avec sauvagerie, comme des animaux. Tout d’un coup, la cliente américaine me dit « Vas-y pisse-moi dans la bouche ». C’est la première fois que l’on me demande ça et je suis choqué. Je me dis qu’est-ce que c’est que ce délire encore ! Je me serais attendu à ce que ce fantasme tordu soit imaginé par un homme mais pas par une femme. Comme quoi la réalité est bien différente de celle que l’on imagine.

Bref, la cliente me demande ça, mais je ne ressens ni envie, ni excitation de le faire. Ne voulant pas lui dire non frontalement, j’esquive rapidement le problème en prétextant ne pas avoir envie de pisser. Ma réponse que je trouvais pertinente s’est finalement révélée inefficace et naïve face visiblement à une Experte de cette pratique urinaire qui avait tout prévu.

Reprenant ses esprits mais étant toujours fortement alcoolisée, elle se lève et me dit qu’elle peut aller me chercher de l’eau pour boire si je veux. Déterminée à vouloir s’hydrater avec mon urine, ma cliente fait tout pour me convaincre de boire de l’eau, jusqu’à mettre en avant que son eau est bio et pure. J’ai donc appris ce soir là qu’il existait de l’eau bio, chose que j’ignorais totalement. Cette situation est tellement inattendue et hors du commun qu’elle en est ultra comique. Pour contrer sa manœuvre, je lui réponds que je n’ai pas soif, mais pas du tout. Elle insiste brièvement puis finit par abandonner.

On reprend la baise puis elle me demande à nouveau de lui pisser dans la bouche. Mais je lui réponds que je n’ai pas envie car j’ai pissé avant de venir. Alors nous nous remettons à baiser sauvagement, sans retenue, jusqu’à la fin de la séance.

SNAPCHAT

La séance terminée, je reprends mes affaires, quitte l’appartement et monte dans ma voiture. Une fois à bord, je me connecte sur le réseau social Snapchat et fais une story vidéo pour raconter à mes followers cette aventure complètement folle avec cette nouvelle cliente dont je garde l’anonymat.

Le lendemain, je reçois plein de messages sur l’application que je lis. Et parmi ces messages, j’en reconnais un avec le prénom de ma cliente américaine. Je comprends alors qu’elle m’a ajouté depuis la veille et que cela ne va pas lui plaire. Et en effet, elle m’a écrit qu’elle se sent humiliée, qu’elle était dans un état de faiblesse hier, et que ce n’est pas sympathique de ma part de m’être moqué d’elle sur Snapchat.

Pour dédramatiser la situation, je lui réponds alors qu’il faut vraiment voir cela d’un point de vue humoristique, et que je n’ai exposé que des moments fantasques pour partager un moment drôle avec ceux qui me suivent. Je la rassure en lui indiquant que je n’ai donné aucune information la concernant, comme elle peut d’ailleurs le constater. Pour remettre une ambiance plus sereine, et lui montrer ma sympathie envers elle, je l’informe qu’elle est toujours la bienvenue pour reprendre rendez-vous mais à condition qu’elle reste à l’eau. La situation étant éclaircie et l’ambiance à nouveau détendue, elle me signifie qu’elle accepte mon offre avec plaisir.

Fin de l’histoire

La touriste américaine : alcool, fist & sextape

La touriste américaine : alcool, fist & sextape

Découvrez l’histoire de cette touriste américaine qui a fait appel à mes services d’Escort Boy pour oublier un terrible chagrin amoureux en se défoulant avec du sexe très hard. Je vais donc vous raconter comment j’ai résolu en profondeur son problème.

Histoire d’un Gigolo : sexe, Champagne & cocaïne

Histoire d’un Gigolo : sexe, Champagne & cocaïne

C‘est l’histoire d’une cliente, qui après des ébats très mouvementés avec moi, se confie sur son métier de Commerciale très particulière pour le compte d’une très grande marque de Champagne. Bienvenue dans le secteur des spiritueux où fines bulles et sexe se côtoient.