« Sexe contre énergie » de Frédéric Delavier

Temps de lecture : 5 min

Voici un livre que j’ai lu et trouvé particulièrement intéressant, et qui s’intitule « Sexe contre énergie », écrit par Frédéric Delavier. Cet ouvrage a pour particularité de traiter des comportements relationnels des hommes et des femmes de la société actuelle, en faisant la corrélation avec la programmation génétique de nos ancêtres les australopithèques.

Durant la lecture de cet ouvrage, on y apprend que tous nos comportements actuels sont prédéfinis par la programmation génétique de nos ancêtres il y a des milliers d’années. Mais avec la transformation d’un environnement hostile en paisible, où l’accès à la nourriture passe de difficile à abondante, et où le labeur des hommes et des femmes intelligemment réparti est remplacé par la technologie, la nature relationnelle entre les hommes et les femmes évolue et fait apparaitre des incompréhensions et des tensions.

Bien entendu, ces difficultés relationnelles sont également exploitées et alimentées par des lobbies politiques et économiques qui ont construit tout une industrie financière et une propagande autour de ce domaine, afin de transformer chaque homme et femme libre en esclave de la société.

Donc l’auteur va vous expliquer avec clarté les réels mécanismes des relations homme femme et démêler le vrai du faux, afin de mieux comprendre le sexe opposé et pour certaines personnes de mieux vivre leur couple.

POURQUOI « SEXE CONTRE ÉNERGIE » ?

Pour commencer, l’auteur nous explique que, du temps des australopithèques, les mâles partaient à la chasse, rapportaient les apports énergétiques (la nourriture) aux femelles, et s’occupaient de leur protection contre les prédateurs.
Quant aux femelles, plus fragiles, leur rôle étaient de procréer afin d’assurer la survie de l’espèce. Elles échangeaient donc du sexe contre de la protection et des ressources énergétiques. Les femelles trouvaient leur intérêt en s’offrant un maximum aux mâles leur rapportant le plus de ressources caloriques car cela leur garantissait de pouvoir survivre et de perpétrer la vie.

Voilà comment est apparu il y a des milliers d’années l’échange sexe contre énergie et qui a façonné toute la société à travers les âges, jusqu’à aujourd’hui.

COMPORTEMENTS ET PROGRAMMATION GÉNÉTIQUE

Pour vous donner un aperçu du livre « Sexe contre Énergie » sans toutefois en dévoiler trop, j’ai relevé pour vous quelques extraits qui m’ont semblé particulièrement intéressants.

Pourquoi les femmes crient quand elles baisent et les hommes restent silencieux ?

Par expérience, tout le monde sait que les femmes sont très expressives quand elles baisent et crient beaucoup, contrairement aux hommes qui restent majoritairement très silencieux. L’auteur Frédéric Delavier va donc nous expliquer pourquoi cette différence de comportement n’est que le résultat d’une programmation génétique de nos ancêtres.

Extrait : Les mâles pendant l’accouplement essayent d’atteindre l’orgasme et l’éjaculation associés le plus vite et le plus silencieusement possible, afin de ne pas alerter les autres mâles et d’éviter la venue de la concurrence. Les femelles au contraire poussent des cris pendant l’acte et sont souvent multi-orgasmiques pour attirer, sur une période de temps plus longue, un maximum de mâles et recevoir ainsi un maximum de semence.

L’hygiène chez les femmes

Pourquoi les femmes sont plus tournées vers l’hygiène que les hommes ? Là aussi, l’auteur va faire le lien entre les comportements actuels avec ceux de nos ancêtres.

Extrait : Si les femmes ont cette obsession pour la propreté, c’est que contrairement aux hommes, leur survie et surtout la survie de leurs petits dépendent de leur hygiène. Cette obsession féminine pour la propreté n’est pas faite initialement pour plaire aux hommes et ne correspond pas directement à un comportement de séduction, mais est avant tout chez la femme d’une programmation génétique favorisant l’élimination des bactéries pathogènes afin de protéger la santé des jeunes enfants et la sienne lors de l’accouchement, moment où son organisme ouvert au monde devient particulièrement vulnérable à la pénétration des microbes.

L’émancipation féminine

On entend souvent à travers les médias que l’origine de l’émancipation féminine est due à la lutte des femmes pour obtenir des libertés. Mais qu’en est-il réellement ?

Extrait : Ce n’est pas le féminisme qui a généré l’invention de l’aspirateur, de la machine à laver, du four électrique, etc. C’est l’invention de l’aspirateur, de la machine à laver, du four électrique, etc, qui a généré la libération des femmes de leurs fonctions de mères travailleuses au foyer leur permettant de revendiquer par cette libération le droit de concurrencer les hommes dans leur milieu professionnel. Si jadis la femme était à la maison s’occupant des enfants et des tâches ménagères, c’est simplement parce qu’avant l’industrialisation et la technologie moderne, l’espèce humaine ne pouvait faire autrement.

L’objectif de l’amour

Pour certaines personnes, l’amour est un sentiment lié à notre volonté ou même incontrôlable, et attire les êtres entre eux. Mais encore une fois, Frédéric Delavier nous dévoile que l’amour n’a rien de mystérieux et est simplement une fonction intelligente de notre programmation génétique.

Extrait : Qu’il dure ou pas, l’amour, c’est-à-dire le rapprochement pulsionnel entre 2 êtres de sexe opposé, est fait pour générer par leur union la vie avant leur mort. Le plus souvent, le rapprochement entre deux êtres n’est qu’égoïsme dans la recherche de plaisir ou de protection. Mais cette recherche de plaisir ou de protection est en vérité un leur mis au point au cours de l’évolution et jouant sur nos désirs et nos peurs pour produire le rapprochement de deux êtres et ainsi générer la vie et la faire perdurer.

LES AUTRES THÉMATIQUES DU LIVRE

Le livre comporte une multitude de thématiques, donc voici un extrait de celles qui m’ont particulièrement intéressé :

  • Les caresses et les femmes
  • La communication féminine
  • L’ordre social chez les femme
  • Le sourire de la femme
  • Pourquoi les femmes pleurent souvent ?
  • Pourquoi les femmes veulent-elles toutes maigrir ?
  • Pourquoi les femmes sont-elles moins musclées et plus grasses que les hommes ?
  • La modernisation de la femme
  • La perte des valeurs dans le monde
  • La destruction moderne de la famille
  • Le féminisme et la lutte pour l’égalité des sexes
  • La récupération
  • L’émancipation féminine
  • Le mythe de l’émancipation féminine
  • La nouvelle concurrence h/f
  • Le féminisme germanique
  • La sexualité française
  • Le dilemme féminin
  • Le malaise féminin
  • Le droit des pères
  • L’évolution du mariage
  • L’amour entre un homme et une femme
  • L’amitié h/f
  • Pleins d’autres sujets encore

CONCLUSION

Maitriser la psychologie des relations h/f est primordial pour 2 raisons. Cela permet d’avoir de meilleures relations humaines au quotidien avec sa famille, ses amis, ses collègues de travail, le voisinage, etc, ainsi que de consolider son couple. Et enfin, quand vous connaissez les mécanismes des relations h/f, il est ensuite impossible de vous faire manipuler, ni par un proche, ni par une personne extérieure, les médias, les industriels, ou autres.

Connaitre les mécanismes du monde dans lequel nous vivons est un grand atout pour éviter des pièges et vivre sereinement, et affute l’esprit par une élévation de la conscience. Par conséquent, je recommande vivement le livre « Sexe contre énergie », écrit par Frédéric Delavier, à toutes celles et ceux qui s’interrogent sur les relations h/f, ou qui souhaitent compléter leurs connaissances.

COMMANDER LE LIVRE