Prendre du plaisir anal

Temps de lecture : 2 min

La sodomie consiste à ce que l’homme pénètre son sexe dans l’anus de la femme pour lui donner du plaisir. Dit comme cela, ça fait presque définition du dictionnaire. Alors je vais vous apporter les détails qu’un dictionnaire n’apporte pas.

LE PLAISIR DANS LA SODOMIE

Chez la femme, le plaisir est physique

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, quand un homme fait une sodomie à une femme, c’est celle-ci qui profite des meilleures sensations et non l’homme. Si la technique de la sodomie est bien maîtrisée et réalisée par le partenaire masculin, les sensations de plaisir peuvent être plus intenses que par la pénétration vaginale. Certaines femmes abandonnent même la pénétration vaginale pour ne faire que celle anale qui leur procure plus de plaisir. Et certaines, habituées de la sodomie, n’atteignent l’orgasme que par la pénétration anale. Cela montre à quel point la sodomie procure énormément de sensations chez la femme quand elle est bien faite.

Chez l’homme, le plaisir est psychologique

Les hommes aiment faire cette technique car ils ont accès à toutes les zones érogènes du corps de leur partenaire. Cela leur apporte une très grande satisfaction psychologique car ils ont un sentiment de conquête totale.

Par ailleurs, je parle plus de plaisir psychologique, que physique chez l’homme car en termes de sensations physiques, la sodomie lui en procure moins qu’une pénétration vaginale.
En effet, l’anus de la femme offre d’excellentes sensations à l’homme mais seulement les premières minutes quand celui-ci est encore serré. Une fois l’anus dilaté, celui-ci offre beaucoup moins de pression autour de la bite pendant la pénétration et les sensations physiques pour l’homme diminuent.

C’est là que le plaisir psychologique prend le relais chez l’homme, car cela l’excite énormément de voir sa partenaire atteindre un niveau maximal de plaisir, que la pénétration vaginale ne permet pas toujours d’atteindre.

Mais pour l’homme, entre l’anus ou le vagin, c’est le vagin qui offre les meilleures sensations physiques, car c’est un muscle beaucoup plus puissant qui peut compresser la bite sur toute sa longueur, et durant toute la durée du rapport.

LES PRÉPARATIFS

Tout le monde sait que la cavité anale fait partie du système digestif et que c’est le dernier maillon pour l’évacuation des déchets organiques. Par conséquent, le mieux pour la femme est de faire une sodomie après avoir tout évacué, et non avant. Certaines femmes font aussi un lavement anal avec un jet d’eau ou une poire afin de s’assurer de la propreté.

Dans les coulisses du porno, les actrices utilisent souvent des produits laxatifs pour bien évacuer, ou des produits constipants pour empêcher l’évacuation. Je vous déconseille les deux, et encore plus si vous souhaitez faire de l’anal régulièrement. Il n’est pas bon pour votre corps de prendre des médicaments pour la régulation du système digestif de manière répétée si vous n’avez pas de problèmes de santé. Cela risquerait d’engendrer des troubles digestifs par la suite.

LA SUITE DANS MA FORMATION

Pour passer d’une sodomie souvent décrite comme douloureuse à une sodomie procurant des sensations orgasmiques, l’Instructeur Vincent vous décryptera et vous expliquera dans sa formation et son livre L’Art de Baiser toutes les techniques amenant au plaisir anal. Vous apprendrez toutes les étapes telles que le temps de travail de dilatation anale, la lubrification, et la pénétration, ainsi que les précautions à prendre quand une femme passe de l’anal au vaginal, les risques d’une sodomie mal exécutée, les exercices d’étirement et de musculation de l’anus.