Comment faire la meilleure fellation

D’un côté, il y a des femmes qui s’interrogent sur ce qui fait qu’une fellation soit bonne ou non. Et d’un autre côté, il y a celles qui connaissent certaines techniques mais qui en ignorent beaucoup d’autres. Alors, voici mes conseils de professionnel du sexe pour les femmes qui veulent apprendre à faire la meilleure fellation à un homme. Vous allez découvrir les astuces et secrets de ces fameuses techniques buccales pour donner un maximum de plaisir.

LE PLAISIR DANS UNE FELLATION

Savoir ce qui procure du plaisir, c’est la base pour en donner. Et pourtant, que ce soit parmi mes nombreuses expériences ou des femmes que j’ai interrogées, mon constat est que moins de 5% des femmes maitrisent la fellation. Toutes ne connaissent que partiellement les techniques et les facteurs qui procurent du plaisir. Lorsque je leur demande ce qui procure du plaisir lors de la fellation, je n’ai que des réponses fausses comme : la langue, la bouche, les dents, ou autre. Alors je vais vous enseigner les fondamentaux qui sont communs à tous les hommes.

Pour commencer, ce qui procure du plaisir, c’est la température. Pour être plus précis, c’est le contraste entre la chaleur de la bouche de la femme et la chaleur de la bite. Plus vous avez de différence de température entre les deux, plus vous créez de bonnes sensations. À l’inverse, moins il y a de contraste, moins il y a de sensation.

LES 3 PRINCIPES DE LA FELLATION

Pour créer un différentiel de température et réaliser la meilleure fellation, les femmes devront travailler 3 facteurs simultanément : la profondeur, la vitesse, et la pression.

La profondeur

Plus la fellation de la femme est profonde, plus sa bouche accentue la surface de stimulation de la bite, et accentue les sensations. Et inversement, moins la fellation est profonde, moins elle stimule de superficie ce qui diminue les sensations. C’est de la pure bio mécanique.

La vitesse

Plus la friction de la bouche de la femme est rapide, plus les sensations chez l’homme sont intenses. Et inversement, plus la vitesse de friction est lente, plus les sensations sont légères.

La pression de la bouche

Plus la bouche met de pression, plus elle offre de sensations chez l’homme. Et inversement, plus la bouche est légère, plus les sensations sont faibles. Mais attention, qui dit pression ne signifie pas mettre les dents. La pression, c’est avec les lèvres, pas les dents.

RÉGULER L’EXCITATION

Être une Experte de la fellation ne signifie pas ne savoir que procurer le maximum de sensations. Cela signifie aussi savoir diminuer les effets de la fellation pour réguler l’excitation de l’homme si celui-ci comment à avoir du mal à être endurant ou contrôler son éjaculation. Pour réguler son excitation, il suffira simplement que la femme diminue la profondeur, la vitesse, et la pression. Comprenez bien ceci, vous ne serez experte que lorsque vous aurez un contrôle total sur l’éjaculation de votre partenaire.

LES ERREURS À NE PAS FAIRE

Ne pas sucer en mettant les dents

 Les femmes doivent absolument éviter de mettre les dents quand elles sucent. Une femme qui met les dents, c’est une catastrophe. Elle irrite la chair au bout de quelques minutes à peine. Non seulement elle ne donne pas de plaisir, mais elle procure de la douleur à la place. Et si une douleur s’installe chez l’homme, cela peut aussi le contraindre à réduire le temps de baise après. Donc attention à ça.

Ne pas sucer après s’être brossées les dents

Ensuite. Ne sucez surtout pas un homme après vous être brossée les dents. Même après vous être rincée la bouche à la fin de votre brossage, vous risquez de lui brûler la bite avec le menthol encore présent dans votre bouche. C’est une anecdote que j’ai vécu à deux reprises après un repas. Je n’ai pas compris sur le moment pourquoi ça me brûlait. J’ai dû interrompre en urgence celle qui me suçait, et aller rincer ma bite sous l’eau quelques minutes afin de faire disparaître cette sensation de brûlure. Et même celle-ci diminuée, elle est facilement restée une bonne dizaine de minutes.

Éviter de sucer sous la douche>

Autre point à éviter. Lorsque les femmes sucent leur partenaire sous la douche, peu d’hommes leur disent pour éviter de les vexer, mais ils ne ressentent presque aucune sensation même s’ils bandent. On en revient à cette histoire de température. Sous une douche chaude, l’eau va apporter de la chaleur sur la bite. Et le problème, c’est que l’homme ne va plus différencier la chaleur de l’eau, de celle de la bouche de la femme qui le suce, car les températures seront équivalentes. Le contraste entre les deux sera insuffisant pour créer des sensations. Je conseille plutôt aux femmes de sucer le mec après la douche ou de rafraîchir légèrement sa bite avec un peu d’eau froide pour créer à nouveau un contraste de température.

LA SUITE DANS MA FORMATION

Pour devenir une Experte de la fellation et procurer un maximum de sensations, découvrez l’intégralité des techniques, les différentes manières de faire éjaculer un homme avec une fellation, ainsi que les erreurs à éviter, dans ma formation ou mon livre L’Art de Baiser (disponible en version numérique).

Quel niveau les femmes estiment-elles avoir concernant la fellation ? Savent-elles ce qui procure du plaisir à un homme ? Dans quel lieu insolite ont-elles déjà fait une fellation ? Vous allez tout découvrir dans ma vidéo micro-trottoir.

Mon constat personnel avec les femmes

Pour celles et ceux qui me suivent sur Snapchat, vous avez vu que j’ai eu de nombreuses partenaires (un peu plus d’un millier). Et parmi celles-ci, très peu sont à l’aise avec la maitrise de la fellation.

– Certaines ne veulent pas faire de fellation car elles disent elles même qu’elles sont nulles, et ont réellement peur de ne pas donner du plaisir à l’homme et qu’il ait un apriori négatif vis à vis d’elle.
– Certaines femmes ne connaissent qu’une façon de sucer lorsqu’il existe plus manières de faire.
– D’autres n’utilisent que leur bouche sans savoir qu’elles peuvent aussi associer leurs mains.
– D’autres encore sucent de manière trop légère et ne procurent aucunes sensations.
– Certaines femmes sucent sur 4 cm de long et ne procurent à nouveau aucunes sensations.