Comment bien branler un homme

Temps de lecture : 3 min

Pour qu’une femme branle à la perfection un mec, il y a 4 principes fondamentaux à respecter : la lubrification, l’amplitude du mouvement, la vitesse, et la pression. Maîtriser ces 4 principes, c’est vous assurer de procurer des sensations phénoménales avant l’orgasme de votre partenaire.

LES MÉCANISMES DU PLAISIR DANS LA BRANLETTE

Souvent attribué aux préliminaires, le plaisir de la masturbation est lié à la friction de la main qui diffuse une excellente sensation de chaleur sur tout le sexe. La friction et la chaleur vont faire dilater les vaisseaux sanguins, faire circuler et augmenter la quantité de sang à l’intérieur des corps caverneux du pénis, ce qui va procurer un durcissement de l’érection et de très bonnes sensations. Et plus la pression monte et plus les sensations deviennent intenses.

LES 4 PRINCIPES POUR BIEN BRANLER

La lubrification

Lorsque la femme branle un mec, le mieux est qu’elle commence par lubrifier le pénis avec de la salive. Plus la femme va lubrifier la bite, plus sa main va pouvoir glisser sur celle-ci et donner de l’amplitude dans le mouvement. La femme doit remettre de la salive à plusieurs reprises durant la branlette dès qu’elle constate que ça devient sec.
Une femme qui masturbe un mec à sec ne lui fera pas plaisir du tout. C’est comme un mec qui doigte une femme qui ne mouille pas et qui est sèche. Ce n’est pas du tout agréable.

L’amplitude du mouvement

Plus la femme masturbe l’homme avec une amplitude maximale dans son mouvement et sur toute la longueur du sexe, plus elle intensifie les sensations de plaisir. À l’inverse, si celle-ci a une faible amplitude de mouvement et ne branle que 30% de la bite, elle ne donnera que 30% de plaisir. C’est tout aussi simple.

La vitesse de masturbation

C’est la rapidité de la friction de la main qui va créer les bonnes sensations. Plus la femme fera des mouvements rapides, plus les sensations chez l’homme seront intenses. Il est donc plus facile pour celle-ci de faire jouir un homme avec un rythme rapide que lent. Augmentez la vitesse pour augmenter l’excitation et faire éjaculer. Ou diminuez la vitesse pour réguler l’excitation et ne pas faire éjaculer tout de suite.

La pression de la main

La pression est un facteur lui aussi important. Un homme qui se fera branler par une femme à la main trop légère aura l’impression de se faire branler par du vent. La femme doit gérer la pression de manière à ce qu’elle soit suffisamment importante, le tout en faisant attention de ne pas griffer avec des ongles trop longs.
À savoir que plus le pénis est large, plus la femme doit mettre de la pression. Et inversement, plus la celui-ci est fin, moins elle doit mettre de la pression.

LES TECHNIQUES

La branlette classique

Une femme peut branler en faisant des mouvements d’aller-retour avec 1 main. C’est un classique qui procure de bonnes sensations. Je rappelle que votre main qui ne branle pas peut saisir les testicules avec douceur (zone sensible) afin de procurer une sensation de chaleur supplémentaire.

La branlette + rotation de la main

La femme peut branler en faisant des mouvements d’aller-retour avec 1 main, tout en ajoutant une rotation de la main vers l’intérieur en descendant, et en faisant une rotation extérieure en remontant.

La branlette avec les 2 mains

Cela concerne les femmes qui doivent branler une grande bite. Masturbez en faisant des mouvements d’aller-retour avec vos 2 mains pour procurer des sensations sur toute la longueur de la bite.

LA SUITE DANS MA FORMATION

Pour bien savoir branler, découvrez les 7 techniques différentes avec les mouvements des mains, les 3 rôles stratégiques de la branlette, ainsi que les variantes pour faire éjaculer dans la formation la plus complète sur le sexe avec le Body Expert, ou dans le livre L’Art de Baiser en PDF.